Samedi 21 Avril 2018
Fermez
Pour nous contacter :
Téléphone : (509) 3605-3724/3719-4002
Mail :aheinfo@ahehaiti.org
Fermez

L’Association Haïtienne des Economistes  vous invite à participer « Aux Samedis de l’AHE », un programme mensuel organisé chaque 1e ou dernier samedi du mois. Le prochain se tiendra le samedi 25 Novembre 2017 à 10 hre A.M  et le thème est  : La Performance Sociale des Caisses Populaires en Haiti. L’intervenant sera l’économiste Nelson Jean Francois


Le menu des activités est disponible ici

Local de l’AFPEC, Rue Pacot # 12

"Tous ensemble pour la révolution économique d’Haïti".
Actualité du mois [Novembre]

Pour un certain redémarrage économique en Haïti : quelles alternatives ?


Au cœur de l’Amérique, à l’est de l’ile Hispaniola, dans le bassin des caraïbes, Haïti enfante, forme et propulse ses fils vers l’extérieur, Les Haïtiens laissent le pays et se dirigent de toute part dans le monde. Ces derniers jours l’Amérique du sud reçoit pas mal d’Haïtiens, spécialement le Brésil et le Chili. Les principales causes s’expliquent par la misère en Haïti. En quête d’une vie meilleure, d’un emploi spécialement ou vers l’humiliation, ils s’aventurent malgré tout vers des économies plus offrantes. Comme ces pays hôtes, Haïti pourrait être aussi attractive, mais c’est le contraire. Nous allons voir à cet effet quelques indicateurs macroéconomiques qu’il faudrait analyser.

L’économie haïtienne a affiché un taux de croissance de 1.4% pour l’année fiscale 2015-2016. Ce ralentissement par rapport à 2014 (2.8%) et 2015 (1.2%) pourrait être le résultat des troubles politiques que connait le pays à la fin du gouvernement de Martelly-Paul. Le secteur primaire a cru faiblement de 3% contre une chute de 5.3% en 2015. Les secteurs secondaires et tertiaires ont crû respectivement de 0.8% et 1.2% contre 3.2% et 2.9% en 2015. En faisant un recul jusque vers les années 90, l’économie affichait des taux de croissance négatives : soit -5.3%, -5.4% et -12% respectivement en 1992, 93 et 94. Force est de constater et de se rappeler les troubles politiques qui déchiraient la nation haïtienne pendant cette période. En 1995, un an après le retour du président Jean-Bertrand Aristide de l’exil, le PIB remontait à 9.9%, soit une croissance apparente pour redescendre à 0.9% au début du premier mandat de l’ex-président Préval en 1996. Cela montre comment les troubles sociopolitiques coûtent chers à l’économie du pays.

Récemment le taux de croissance prévu à 2.2% par les autorités haïtiennes pour l’exercice 2016-2017 a été considérablement revu à la baisse par la CEPAL et la Banque Mondiale qui prévoit -0.6%. Selon le Fond Monétaire International (FMI), l’instabilité et les incertitudes politiques ont découragé les investisseurs en 2016. Rappelons –nous aussi que des bateaux de croisières en direction de Labadie (Nord d’Haïti) ont été forcés de rebrousser chemin en janvier 2016 pour des raisons d’ordre politique et social.

La monnaie nationale ne fait que perdre de la valeur. Le taux moyen mensuel de décembre dernier était de 67.25 HTG contre 67.39 HTG pour un dollar américain en fin de période. Cette même monnaie s’achetait à 11.10 HTG et en fin de période à 10.95 HTG pour un dollar 25 ans de cela, c’est-à-dire décembre 1992. Récemment, en un an la monnaie s’est dépréciée de 26%, passant de 52.14 HTG en septembre 2015 à 65.53 HTG en 2016 en fin de période.

Selon un dernier rapport du Centre de Facilitation des Investissements (CFI), Haïti a enregistré au cours des 15 dernières années un déficit commercial estimé en 2014 à 1,419 milliards de dollars américain dans son commerce avec la république dominicaine, tandis que cette dernière importe pour un montant de 17 milliards, une opportunité dont Haïti peut profiter. Un tel manque à gagner montre comment la production nationale est très faible et contribue à faire augmenter le taux de change.

Selon les dernières informations publiées par l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique (IHSI), après avoir atteint son pic de 15.2% en Avril 2016, l’économie haïtienne a affiché un taux d’inflation de 14.2% en rythme annuel pour novembre 2016 et de 1.5% en variation mensuelle. Selon les données disponibles, l’inflation annuelle de novembre 2013 était de 3.4% et la variation mensuelle tablait autour de 0.1%.

Un autre grand indicateur est celui du taux de chômage. Certains le considèrent comme un fléau et dont les effets sont plus dévastateurs qu’une guerre vu ses répercussions sur les recettes de l’Etat, les familles et même la santé mentale des gens. Les vagues d’émigrations, l’insécurité, la pauvreté sont quelques conséquences du chômage estimé selon certaines études à plus de 30%.

Face à cette situation déplorable, certains chercheurs parlent de « désastre économique en Haïti ». Dans son dernier rapport le Groupe de la Banque Mondiale « Doing Business » a analysé 190 économies dans le monde, Haïti s’est positionnée à la 181ème place, c’est-à-dire parmi les moins attrayantes pour faire des affaires. C’est donc une économie qui n’arrive même pas à survivre. Le dernier fait qui montre la faillite de l’économie haïtienne est son incapacité à répondre aux besoins urgents de la population du Grand Sud après le passage de l’ouragan dévastateur Matthew. Comme un moteur, l’économie ne marche pas, pour cela le redémarrage est urgent.

Des alternatives pour redémarrer ou relancer l’économie seraient :

Si des pays proches d’Haïti sont plus ou moins attrayants, c’est le résultat du travail des citoyens. Haïti dispose du minimum de ressources, ce qu’elle réclame est la bonne volonté et le courage et la discipline pour les transformer en biens et services au profit de la population.


Evnord Maignan
Economiste, maîtrise en Science de développement
Membre de l’Association Haïtienne des Economistes, AHE
ev_d.maignan@yahoo.com


  • L'article du mois d'octobre est disponible ici
Réalisions de l'AHE Pour tous savoir sur les réalisations de l'AHE
Cliquez ici
À retenir Encadrement des membres qui preparent un mémoire de sortie. Dr Eddy.
Rencontre débat sur le thème : BUDGET CITOYEN.
Date : Samedi 28 Octobre 2017
Lieu : Local AFPEC, 12 rue Pacot
Contacts Objectifs Membres Nos articles
Mail: aheinfo@ahehaiti.org
Tel: (509)3605-3724/3719-4002
2018© AHE.Tous droits réservés.
Association Haïtienne des Économistes
Reconnue d'Utilité Publique!